84

Parc Joly

Le jardin

Situé au pied des remparts nord de la ville. Ce n'est qu'une partie d'un parc privé créé au 19ème siècle et qui a été laissé à l'abandon depuis trente ans.   

Lorsqu'on arrive à Semur-en-Auxois en passant par le pont Joly qui enjambe l'Armançon, la vue sur les énormes tours de la ville médiévale est saisissante. C'est à peine si on jette un coup d'oeil du côté de la rivière.

Pourtant, en contrebas du pont, une multitude de petits jardins plus ou moins bien entretenus, séparés les uns des autres par des murets de pierres sèches, offrent un joli décor à qui sait prendre le temps de regarder.

Cet espace de 2,5 hectares, pittoresque et aux vues magnifiques, devrait servir l'attractivité de la ville et le plaisir de ses habitants.  Sous la conduite d'un architecte paysagisterès  400 adhérents parmi lesquels une trentaine de bénévoles actifs.   travaillent à ce projet de restauration.

En 2022 le dégagements des terrasses,et du pigeonnier devraient être terminer.  Ce lieu magique si prèe de la ville et si plein de nature sauvage (bois, verger, vallon avec cascadelles, esplanade au bord de l'Armançon ) est de l'avis de tous un ravissement et un lieu à fort potentiel paysager et patrimonial. 

 

L’histoire

Joly de Saint-Florent est le descendant d’une famille dijonnaise remontant au XIVe siècle, qui a occupé les plus hauts emplois sous les ducs de Bourgogne et sous la royauté. Une des branches cadettes de la famille Joly, établie à Semur, a donné de nombreux notaires, avocats, médecins et officiers au bailliage et au présidial de l’Auxois aux 17e et 18e siècles.

Le grand-père de Joly de Saint-Florent et son père Antoine-Nicolas se sont succédé comme conseillers maîtres au Parlement de Dijon. Ils ont réussi à faire financer par les États de Bourgogne la construction du pont qui porte leur nom. Antoine-Nicolas en a posé la première pierre en 1779.

Ayant une maison avec un jardin descendant sur l’Armançon, Joly de Saint-Florent a agrandi sa propriété en achetant en octobre 1815, un « clos entouré de murs se composant de vignes, jardins, bâtiments, colombier empigeonné » d’environ 1 ha 33 ares, situé en face de chez lui, de l’autre côté de la rivière.  

Joly de Saint-Florent a fait aménager son parc et l’a agrandi par des acquisitions successives de 1831 à 1838 jusqu'à plus de 5 hectares.  

Une passerelle qu'il avait fait installer pour traverser l'Armançon a été emportée par une crue en mai 1856.

Le morcellement de la propriété a commencé en 1872. Pour payer ses dettes, la petite-fille de Joly de Saint-Florent a vendu ses propriétés de Massène et de Semur. Le parc sur la rive gauche de l’Armançon a été divisé en 6 lots.

Deux des trois lots situés au sud du parc ont été adjugés à Eugène Bréon, avocat à Semur. Un lot situé entre les deux a été adjugé à Pierre Legros, jardinier. Deux ans après, Eugène Bréon obtenait de Pierre Legros la cession de ce lot.

Cette portion de l’ancien parc Joly, le "Grand Jardin" comme l'appelait la famille Bréon, a été entretenue par trois jardiniers jusqu'aux années 1940.

Après la guerre, les descendants de Pierre Bréon, huit familles, géraient le parc en indivision. L'entretien devenant de plus en plus difficile, il a été vendu en novembre 2001.

 

Informations & Contact

Statut du jardin : Public

Propriétaire : Association Sauvegarde Jardins et Terrasses de Semur

Adresse :

rue de Paris, 21140 Semur-en-Auxois Côte-d'Or Bourgogne

Coordonnées géographique

  • Latitude : 47.456898537688
  • Longitude : 3.763355106902
Numéros de téléphone
  • +33 6 75 25 77 98

Site touristique à proximité :

  • Fontenay

Horaires :

De à

samedi et dimanche : 14h à 18h

et sur rendez-vous

    Ouverture au public :

    • Ouvert pour les Rendez-vous aux Jardins
    • Ouvert pour les Journées du Patrimoine
    • Visite libre
    • Gratuit

    Services & Activités :

    • Événements

      Événements

    Conditions d’accès :

    • Chien en laisse
    • Parking à proximité

    Les autres parcs et jardins