107

Parc du château de Jours-en-Vaux

Le jardin

Le site du château de JOURS-EN-VAUX est situé sur un éperon rocheux dit éperon barré à une altitude variant de 357 à 476 m et a été construit sur des assises gallo-romaines.

C’est un château qui a évolué au fil des siècles comme le montre tous les bâtiments de la cour intérieure donc son parc attenant a évolué également en fonction de l’époque et des différents propriétaires.

Selon notre architecte, au Moyen-âge, le village était certainement à l’emplacement du jardin à la française et composé de quelques maisonnettes. Le village actuel de JOURS-EN-VAUX en contrebas n’existait pas. Une porte d’enceinte primitive (antérieure à la porterie du XVe s. et remaillée en moellons de pierre) fait d’ailleurs face au fossé sec beaucoup plus profond autrefois et au jardin à la française XVIIIe.

Puis le Grand Jardin se pare de ses attributs du XVIIIe s. avec la création du jardin à la française en terrasse vers 1750 et enfin des allées et contre allées sont dessinées et le théâtre de verdure est planté en charmilles après 1761 (vers 1770 selon l’ancienne famille propriétaire).

Surface : 1 ha 40 a.

Le chemin d’accès au château recréé en 2013 était jadis le chemin d’accès au château des Barons de Joursanvault, se prolongeant au-delà de notre propriété par l’allée cavalière qui débouche aujourd’hui sur l’ex RN6 devenue RD906 (voir la photo du terrier de 1761).

Le champ  « La Confrérie » bornant le parc côté Nord a toujours appartenu château.Surface : 2 ha 75 a 60 ca.

Le verger était une ancienne parcelle habitée. Il est devenu verger conservatoire en 2014 et est situé face au parc, seul le chemin d’accès au château les séparent. Le verger est un espace fermé par un enclos de murs de pierres. replantation de variétés d’arbres fruitiers anciens par les nouveaux propriétaires avec le Conseil Régional.

 

 

L’histoire

Les deux grandes périodes des propriétaires illustres :

- le XVe s. avec la famille de CLUGNY (Ecclésiastiques et nobles d’Autun)

24 juin 1435 : Guy de la Tremouille comte d’Antigny, vend la seigneurie à Henri de Clugny (Famille noble d’Autun) pour 400 livres. Henri de Clugny (    -1452) est conseiller de Monseigneur le Duc de Bourgogne JEAN Ier de Bourgogne dit « Jean-Sans-Peur » en 1414. Ferry de Clugny (1430-1483), le fils de ce dernier est désigné en 1454 dans un acte de partage comme « seigneur de Joussenval et de Conforgien ». (d’après Justinien-Paul-César Lavirotte). Il fut un prélat français, Cardinal puis Evêque de Tournai. Il fut aussi un haut dignitaire et un ecclésiastique au service des Ducs de Bourgogne, de PHILIPPE II de Bourgogne dit « Philippe le Bon » et devint Chancelier de la Toison d’Or.

- Le XVIIIe s. avec les cinq générations de Barons de Joursanvault :

14 octobre 1739 : le château est revendu à Jean-Baptiste Gaignarre (1691-1768), seigneur de La Motte.                                                                                                                                             1745 : Il est repris par son fils, Claude Alexandre Gaignarre (1719-1786) (appelé Monsieur de Bessey et baron de Joursanvaulx "… fit exécuter de notables travaux de restauration au vieux château dont il augmenta la partie habitable de plusieurs corps de bâtiments.

Au dehors il convertit en parterre dessiné et brodé suivant le goût de l'époque, en jardin potager, en verger, en belles avenues couvertes de grands arbres, en bosquets tortillés en labyrinthe, un long et assez vaste terrain resté en friche, qui depuis le manoir se développe en s'élargissant en éventail et va se terminer au bord d'une vaste forêt ; ce qu'on remarque surtout de plus curieux et de plus singulier dans le plan de ces jardins, c'est une grande salle de spectacle tout en verdure dont tous les compartiments sont figurés par des charmilles taillées aux ciseaux ; ainsi le péristyle accompagne des bureaux de recette, les loges réparties à hauteur d'appui autour des parterres, l'orchestre, la scène, les coulisses, le fond du théâtre, le foyer, les vestiaires, rien n'y manque, pas même les buvettes avec tables et bancs." Meurt le 20 juillet 1786. (d'après Justinien-Paul-César Lavirotte, dont le père était ami du baron).

Pour René Moreau c'est le premier baron, Jean-Baptiste Gaignarre, qui est le commanditaire des jardins, et qui mourant en 1768, laisse la propriété à Claude Alexandre Gaignarre.

1761 : « Levés du terrier de Jours-en-Vaux. La terrasse du jardin à la Française est représentée, mais ni le logis contre le donjon ni le théâtre de verdure n’y sont encore portés. » Son fils, Jean-Baptiste-Anne-Geneviève Gagnarre, baron de Joursanvault, seigneur de Bessey (né à Beaune en 1748, mort à Chalon-sur-Saône en 1792) esprit éclairé, grand collectionneur de documents historiques de la Bourgogne, habite les lieux en alternance avec son hôtel de Beaune (actuellement au 14 de la rue Marey à Beaune).

« Parc utilisé jusqu’en 2007 les 8 septembre lors du pèlerinage à la Vierge de Rouvray déposée dans la chapelle (d'après Philippe et Marie-Françoise de Beaumont [née de Chabot]). »

 

 

Les trois parcelles de verger sont devenues verger conservatoire depuis 2014 après replantation de variétés d’arbres fruitiers anciens par les nouveaux propriétaires avec le Conseil Régional.

 

 

Informations & Contact

Statut du jardin : Privé

Propriétaire : Pierre et Christine Corvisier (gérant)

Adresse :

1 rue du Château, 21340 Val-Mont Côte-d'Or Bourgogne

Coordonnées géographique

  • Latitude : 47.043884700000
  • Longitude : 4.587808400000
Numéros de téléphone
  • +33 6 30 10 59 18
  • +33 3 80 22 78 50

Site Internet http://www.lamaisondeschamps.fr

Site touristique à proximité :

  • Autun
  • Beaune

Horaires :

Actuellement fermé.
  • De à
    • A partir du 1er avril, uniquement les dimanches après-midi de 14h30 à 17h30 

     

Ouverture au public :

  • Visite guidée
  • Seulement sur rendez-vous.

Tarif :

  • Visite guidée
  • Visite de groupe
  • Visite guidée en groupe
  • visite + service salon de thé 20 €
  • visite + dégustation de 2 vins 36 €
  • semaines paires :  service salon de thé  dans « le Grand Salon des Barons de Joursanvault »,
  • semaines impaires :  dégustation de vin dans notre cave du XVe s. accompagné d’une gougère maison.

Services & Activités :

  • Salon de thé

    Salon de thé

Particularités

Types de jardin :

  • à l'anglaise
  • à la française
  • champêtre
  • verger

Végétaux :

Arbres

Arbre remarquable
  • pins laricio, chênes, tilleuls et charmilles du XVIIIe, chêne de justice, bosquet d’ifs
Arbre d’alignement
  • pins laricio, acacias, frênes, tilleuls, charmes, chênes,
Arbre fruitier
  • cerisiers, pommiers dont la Belle de France, poiriers Vauban, cognassiers, pruniers à quetsches, mirabelliers, pruniers Reine-Claude, noyers

Arbuste

  • hortensias, laurier du Portugal, cormiers, sureaux comestibles.

Plantes & Fleurs

Plantes vivaces
  • osiers parfumés , Lilas, pervenches, violettes, hémérocalles, coucous et des primevères

Les autres parcs et jardins