62

Jardin du château de La Verrerie

Le jardin

Ce superbe parc à l'anglaise de 28 hectares est un véritable poumon vert au coeur de la ville où vivent de nombreux géants centenaires (pin pleureur de l'Himalaya, tulipier de Virginie, cèdre de l'Atlas, sorbier des oiseleurs...) constituant un magnifique arboretum de 50 essences.

Le parc du Château est un cadre agréable de promenade, un lieu où l'on peut passer des moments paisibles entre l'étang, le clos animalier, la volière et l'aire de jeux pour enfants.

Près du château, des jardins à la française et une immense terrasse panoramique permettent d'admirer la pelouse centrale qui coule jusqu'à l'étang.

L’histoire

PARC DU CHÂTEAU DE LA VERRERIE (28 ha) - Saône-et-Loire

Imprimer cette fiche

Partager

 Facebook Twitter

 

 

 

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Propriétaire(s)

Ville du Creusot

Téléphone

03 85 77 59 59

Fax

03 85 77 59 99

E-mail

mairie.creusot@ville-lecreusot.fr

Adresse

Château de la Verrerie

Code Postal

71200

Ville

Le Creusot

Département

Saône-et-Loire

Site Internet

http://www.le-creusot.fr

Description

Ce superbe parc à l'anglaise de 28 hectares est un véritable poumon vert au coeur de la ville où vivent de nombreux géants centenaires (pin pleureur de l'Himalaya, tulipier de Virginie, cèdre de l'Atlas, sorbier des oiseleurs...) constituant un magnifique arboretum de 50 essences.
Le parc du Château est un cadre agréable de promenade, un lieu où l'on peut passer des moments paisibles entre l'étang, le clos animalier, la volière et l'aire de jeux pour enfants.
Près du château, des jardins à la française et une immense terrasse panoramique permettent d'admirer la pelouse centrale qui coule jusqu'à l'étang.

 

Type(s)

Jardin à la française, Jardin à l'anglaise, Jardin arboretum.

Eléments remarquables

Statue, Edifice, Fontaine.

Elements végétaux

Arbustes, Plantes vivaces.

Le Château de la Verrerie a été édifié pour abriter la cristallerie de la reine Marie-Antoinette en 1787. En 1837, il est devenu la résidence des Schneider, maîtres de forges. Au temps de la cristallerie, existent déjà sur les terrains au Sud de l'entrée principale, des jardins potagers pour les ouvriers et un petit jardin d'agrément pour la direction.

C'est Eugène Ier (Schneider) qui, dans les années 1860, transformera ces espaces en parc paysager, comme c'était la mode sous Napoléon III. Il est alors clos par un mur d'enceinte afin qu'on ne puisse jamais voir, où que l'on porte le regard, les usines pourtant toutes proches. Le parc sera remanié entre 1904 et 1908, à la demande d'Eugène II.

Dans sa forme actuelle, le parc est l'œuvre du paysagiste Henri Duchêne et, après sa mort, de son fils Achille Duchêne. 
Les reliefs des terrains sont alors profondément modifiés et d'importants décaissements sont réalisés pour embellir les terrasses avec parterres : l'un de broderies, l'autre de pelouses avec statues.
Après le rachat par la Ville du Creusot, en 1869, cet espace est ouvert au public.

Informations & Contact

Statut du jardin : Public

Propriétaire : Ville du Creusot

Adresse :

rue du Maréchal Leclerc, 71200 Le Creusot Saône-et-Loire Bourgogne

Coordonnées géographique

  • Latitude : 46.805265000000
  • Longitude : 4.423199000000
Numéros de téléphone
  • +33 3 85 77 59 59

Site Internet http://www.le-creusot.fr

Site touristique à proximité :

  • Autun
  • Châlon-sur-Saône
  • Charolles

Horaires :

De à

    Ouverture au public :

    • Ouvert pour les Rendez-vous aux Jardins
    • Ouvert pour les Journées du Patrimoine
    • Visite libre
    • Gratuit

    Particularités

    Types de jardin :

    • à l'anglaise
    • à la française
    • arboretum

    Éléments remarquables :

    • sculpture/statue
    • fontaine
    • édifice

    Les autres parcs et jardins