la TANAISIE lutte naturelle contre les insectes indésirables

Les insectes fuient la Tanaisie !

95 commentaires

La tanaisie est une vivace formant chaque année de nouvelles pousses
La tanaisie est une vivace formant chaque année de nouvelles pousses

La tanaisie (Tanacetum Vulgaree) est une plante vivace de la famille des composées (astéracées) qui est, semble-t'il originaire de l'Europe de l'est. Cultivée et utilisée depuis fort longtemps comme plante médicinale par les moines, elle s'est depuis acclimatée à de nombreuses régions.

On la trouve ainsi aujourd'hui à l'état spontanée un peu partout en Europe, en particulier dans les sols légers qu'elle affectionne particulièrement. Bien qu'aimant le soleil, elle pousse également très bien à l'ombre.

La tanaisie est une plante vigoureuse pouvant mesurer jusqu'à 1m50 et composées de plusieurs tiges qui forment une touffe relativement dense. Sa floraison abondante et fortement odorante au mois d'août, outre son effet répulsif pour de nombreux insectes, donne une touche décorative au jardin.

 

Composition

La tanaisie contient du tanin, des huiles grasses ou volatiles, ainsi qu'une résine (la tanacétine : substance résineuse  extraite des feuilles et des fleurs de tanaisie, mortelle pour l'homme et les mammifères à la dose de 15 grammes).

 

Cultiver la tanaisie

Tanaisie
Tanaisie - Feuilles

La tanaisie s'étale facilement et a un effet inhibiteur sur la croissance de certaines plantes herbacées.

Ses graines se sème directement en place au printemps, à exposition suffisamment chaude.

On peut également procéder par division de pieds au printemps ou à l'automne.

 

Utiliser la tanaisie au jardin

Appartenant à la même famille que les pyrèthres (dont on extrait un insecticide naturel bien connu)  la tanaisie éloigne de nombreux insectes.

La vigne, les framboisiers, les rosiers ou encore les pommes de terre (la tanaisie tiendrait à distance les doryphores) apprécient son voisinage.

Au jardin, on utilise les fleurs séchées ou la plante entière fraîche ou séchée.

Nous allons donc voir comment et à quelles fins utiliser la tanaisie :

La macération de fleurs de tanaisie

  • Fleurs de tanaisie
    Les fleurs de tanaisie sont utilisées en macération en préventif contre le mildiou ou la rouille...

    Hacher finement (avec un moulin à café ou un hachoir à persil par exemple) 30 g de fleurs séchées de tanaisie ;

  • Mettre les fleurs hachées à tremper dans 1 litre d'eau de pluie pendant 3 jours et placer le récipient (non métallique) si possible au soleil (cela accélère l'extraction) ;
  • Pulvériser la préparation non diluée sur les tomates et les pommes de terre en préventif contre le mildiou et la rouille.

 

L'infusion de tanaisie

Pour l'infusion, on utilise la plante entière.

  • Hacher finement 30 g de tanaisie sèche ou 300 g de tanaisie fraîche ;
  • Disposer la plante hachée dans un récipient non métallique et versez-y 1 litre d'eau de pluie bouillante ;
  • Couvrir et laisser infuser pendant 24 heures ;
  • Filtrer et utiliser la préparation diluée à 10 % (il est possible de l'utiliser non diluée en cas d'attaques particulièrement virulentes) dans les jours qui suivent et selon les modalités suivantes :

- Pulvériser au printemps et à l'automne sur les fraisiers ou les ronciers contre les acariens.

- Pulvériser avant le semis pour prévenir de la mouche des semis (haricots, pois, salades épinards...).

- Pulvériser pendant les vols de cécidomye (mouche) sur les pois.

- Pulvériser sur les pruniers (après floraison) pour lutter contre l'hoplocampe.

 

la décoction de tanaisie

La décoction se prépare de la façon suivante :

  • Comme pour les autres préparations, on hache finement les fleurs ou la plante entière séchée (selon l'utilisation que l'on en fera comme nous allons le voir ci-dessous) ;
  • Mettre à tremper 30 g de fleurs séchées ou de plante entière séchée (ou 300 g de plante fraîche) dans 1 litre d'eau de l'eau de pluie pendant 24 heures ;
  • Porter ensuite à ébullition puis laisser frémir pendant 40 minutes sans couvrir ;
  • Laisser reposer 24 heures puis filtrer ;
  • Utiliser la décoction non diluée dans le mois suivant la préparation :
  • Pulvériser la décoction de plante entière au moment des vols de carpocapse (sur pommier) ou de piéride du chou.
  • Pulvériser la décoction de fleurs sur toutes cultures en répulsif contre de nombreux insectes.

 

Le purin de tanaisie

  • Mettre à fermenter (dans un récipient non métallique) 2 kg de plante entière fraîche dans 10 litres d'eau de pluie ;
  • Couvrir et brasser quotidiennement le purin ;
  • Le purin est prêt lorsque l'on n'observe plus de bulles quand on brasse (cela demande environ 10 à 15 jours selon la chaleur) ;
  • Filtrer et utiliser le purin dilué à 10 ou 20 % en arrosage au pied des plantes que l'on souhaite protéger. Cela éloigne de nombreux insectes et  aurait également une action préventive contre la rouille et le mildiou.

Les préparations que nous venons de voir ont un effet préventif. Nous allons maintenant voir que la tanaisie peut également être utilisée comme insecticide naturel...

 

Préparer un insecticide naturel à base de tanaisie.

Comme nous l'avons vu précédemment, la tanaisie appartient à la même famille que les pyrèthres communément utilisés comme insecticide biologique. La tanaisie peut ainsi également servir à la préparation d'un insecticide naturel très puissant, notamment contre le ver du poireau, la chenille de la piéride du chou ou les pucerons. Cette préparation est également efficace contre les limaces.

Je tiens à appeler ici que l'emploi d'un insecticide, même entièrement naturel, n'est pas anodin. En effet, en tuant un insecte quel qu'il soit, on crée un déséquilibre...Son emploi doit donc être strictement réservé aux cas extrêmes.

Mais voyons maintenant comment préparer cet insecticide :

  • Hacher des feuilles et des fleurs séchées afin d'obtenir une poudre la plus fine possible.
  • Mettre à macérer 10 cuillerées à café de cette poudre dans 1 litre d'alcool éthylique à 90 °C (on peut s'en procurer en pharmacie) ou à défaut d'alcool destiné aux liqueur de fruits.
  • Laisser macérer environ 10 jours en remuant la bouteille de temps à autre. L'insecticide est alors prêt.

Voici maintenant comment utiliser cet insecticide naturel :

  • Délayer 15 ml (une cuillère à soupe) dans 1 litre d'eau additionnée éventuellement d'une cuillère à café de savon noir (pour une meilleur adhérence du produit).
  • Pulvériser de préférence le soir sur les cultures envahies.
  • Attendre au moins 48 heures avant de récolter les légumes qui devront être nettoyer soigneusement avant consommation.

 

Autres utilisations de la tanaisie

ATTENTION : La tanaisie est toxique et doit être employée à faible dose et avec les plus grandes précautions !

Au moyen-âge, les paysans utilisaient la tanaisie comme  succédané au poivre. Les russes s'en servait également pour la fabrication de la bière (elle remplaçait le houblon).

Aujourd'hui, les anglais parfume traditionnellement le pudding de Pâques avec de la tanaisie. Utilisée à petite dose, elle donne une touche originale aux salades, sauces ou encore aux viandes braisées.

On peut également fabriquer un vin tonique de tanaisie.

La tanaisie est un puissant vermifuge aujourd'hui quelque peu délaissé du fait de sa dangerosité potentielle.

La plante entière séchée placée dans la maison éloigne les mites, les puces et les acariens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau