1 Parc naturel de Boutissaint


Parc Naturel Saint Hubert de Boutissaint

89520 Treigny

Tel: 03.86.7407.08

Courriel: parc.boutissaint@wanadoo.fr  

Site: www.boutissaint.com



Le parc, créé en 1968, au cœur de la Puisaye  réunit sur 430 ha de larges prairies, trois étangs, deux fontaines et forêt de chênes centenaires, avec plus de 100 km d’avenues et de layons, pour la joie des promeneurs. Le parc naturel de Boutissaint se veut être un musée vivant de la forêt et des animaux de nos climats: cerfs, daims, biches, chevreuils en liberté, et bisons d’Europe, sangliers et buffles en enclos, au total environ 400 animaux.

Type de Jardin: Parc et animaux en liberté

Éléments remarquables: Prieuré du XVe siècle, admirable futaie de chênes centenaires, 3 étangs.

Ouverture: Du 15 février au 15 octobre puis jusqu'au 15 novembre 2016 selon intempéries; de 8h à 20 heures. Fermeture des caisses à 18 heures 30

Manifestations: Fête de la nature et des animaux sauvages en août.

Prix d’entrée: Adultes: 9€; enfants de 6 à 14 ans : 6€; enfants de moins de 6 ans : gratuit;  Groupes (20 personnes au moins) 6€  Fiches et plans de visite disponibles en français. 

Divers: Possibilité de promenade à pied, en vélo et avec son cheval; location de vélos; aires de pique nique gratuites et une boutique

Itinéraire: Au centre d’un triangle formé de trois villages: Saint Fargeau, Saint Amand en Puisaye et Saint Sauveur en Puisaye. A 3 km du lac de Bourdon. Carte Michelin 65 pli 3.

Carte




Parking

Handicapés physiques et mentaux  ACCES FACILE

Chiens  TENUS EN LAISSE

Particularite locale

 

Notre Dame des Sept Langueurs 

 

Dans l’Yonne (France), à Boutissaint, dans la région de Sens et Auxerre, se trouve le sanctuaire de Notre-Dame de Langueur, prieuré fondé dans la seconde moitié du XIIe siècle par les chanoines réguliers de Saint-Augustin.

Si nombre d’auteurs se sont interrogés sur l’identité de cette figure de sainteté, souvent mentionnée sous le nom masculin de ‘saint Langueur’, parfois assimilé à saint Lazare, cet ami que le Christ ressuscite, en raison des langueurs qui précèdent la mort, ou encore à un obscur moine (sanctus Langorius) vénéré dans les églises de Crain et d’Escamps (France), il paraît certain qu’il s’agit en réalité ici d’une dénomination locale de Notre Dame des Sept Douleurs, dite aussi des Sept Langueurs, expression déformée en sainte Langueur dans le patois local. 

Ce culte est attesté dans l’église paroissiale Saint-Symphorien de Treigny (Yonne, France), où un autel du déambulatoire, consacré vers 1830 et orné d’une belle Pietà sculptée est encadré de l’inscription peinte suivante : Salut des malades, ayez pitié de nous. La fête de Notre Dame des langueurs se célèbre le 15 septembre, jour de la fête de Notre Dame des Sept Douleurs, ou le dimanche qui en est le plus proche.


 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 01/06/2017